Information sur l'emploi, la formation et les métiers en Basse-Normandie


Suivez Informétiers
 
42.900 emplois en Basse-Normandie (source INSEE - recensement 1999)
 
Accueil
 
Mécanicien de machines agricoles - Mécanicienne de machines agricoles
En quoi consiste ce métier ? VERSION IMPRIMABLE

Le mécanicien de machines agricoles connaît les spécificités des engins agricoles les plus variés : tracteur, moissonneuse-batteuse, épandeur, vendangeuse, trieuse ou trayeuse électrique. Expert technique, il est chargé de la maintenance des équipements utilisés sur une exploitation. Le matériel doit être entretenu toute l'année et révisé périodiquement. Il faut pour cela, qu'il démonte les appareils, contrôle leur bon fonctionnement et change les pièces défectueuses. Il doit également intervenir sur le matériel électronique ou automatisé qui relève davantage de la programmation que de la mécanique. Le mécanicien peut être appelé en urgence. Dans ce cas, il se rend sur place, établit un diagnostic et remplace la pièce en un temps record, parfois avec un outillage minimal.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?

Le mécanicien de machines agricoles peut être salarié :
- d’un point de vente de machines agricoles : il s’occupe alors de la mise au point du matériel neuf et assure le service après-vente,
- d’une entreprise de travaux agricoles (ETA) où il sera amené à conduire les machines,
- d’une coopérative d’utilisation de matériel agricole (Cuma),
- d’une très grande exploitation agricole.

Il travaille la plupart du temps en atelier sous la responsabilité d’un chef d’atelier, parfois sur le terrain.

La diversité des machines dont il doit assurer l’entretien ou le dépannage impose une grande polyvalence et une parfaite maîtrise technique. Il doit parfaitement connaître les moteurs et leurs organes mécaniques, mais aussi les circuits électriques, les systèmes hydrauliques et pneumatiques.

Les interventions sur ces machines imposent une grande attention à la sécurité, et parfois une certaine force physique, dans des positions souvent inconfortables. Le travail est salissant et impose le port d’une tenue adaptée.

Rigueur, méthode, habileté, précision, sens des responsabilités (le matériel est onéreux) sont indispensables pour ce métier.

Comment y accéder?

Ce métier est accessible à partir d’un CAP (CAP Maintenance des matériels option tracteurs et matériels agricoles) mais le Bac Pro (Agroéquipement, Maintenance des matériels option A agricoles) est fortement conseillé.
La formation peut se poursuivre avec un BTS Agroéquipement ou un BTSA Génie des équipements agricoles.
Il existe également le BP Agroéquipements et le BTM Mécanicien de matériels agricoles.

Comment évoluer ?

Après quelques années, le mécanicien peut évoluer vers un poste de chef d'atelier ou de technico-commercial chez un concessionnaire.
Il peut également s’installer à son compte.


Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes

source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

logo errefom© Informations légales - Adresses utiles - Réalisation - Plan du site - contact   RSS logo FSE logo préfecture de basse-normandie logo conseil Régional Basse-Normandie